arpenteur

enjambées proposées par Matthieu Guérin

Accueil > le réel fiction > textagrammes > vitreux

vitreux

mardi 4 mars 2014, par matthieu guérin

L’œil vague le front collé contre la vitre de l’autre côté
Une goutte affolée dévale entre ses semblables se jetant
De l’une à l’autre elle s’arrête un instant l’absorbe grossit
Et repart en laissant une traîné éphémère sur la vitre semblant
Se vider de sa substance s’épuisant dans un vain combat mené
Contre la multitude qui dégouline du ciel vers lequel
Son regard est pointé perdu s’allongeant dans les formes
Cotonneuses et changeantes qui mâchent bien pire
encore

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.